COFIDUR confirme un bilan 2000 plutôt satisfaisant malgré des pertes de change importantes

Le conseil d’administration de COFIDUR,
devrait bientôt se prononcer sur des résultats dont les tendances
sont les suivantes et ce bien entendu avant audit définitif.



Il en ressort un résultat d’exploitation total en très
forte progression comme annoncé, qui devrait se situer aux environs
de 63 MF contre 15,6 MF en 1999 soit une croissance de près de
50 MF et un rapport de plus de 4 entre les deux exercices.

Dans l’analyse de ce résultat, il est important de souligner le
fait que chacune des activités (Circuit Imprimé, Sous-traitance,
Continental Edison) et chacune des filiales sont bénéficiaires
en exploitation. Ceci montrant l’efficacité des travaux et des
efforts réalisés tant industriellement que commercialement
ainsi que la pertinence des actions entreprises en matière de restructuration.
De son côté, le résultat net est affecté fortement
par les effets bien connus de la différence de taux de change entre
Franc et Dollar, particulièrement défavorable à Continental
Edison sur l’ensemble de l’exercice 2000 avec un impact de près
de 45 MF.

COFIDUR devrait de ce fait générer une perte de l’ordre
de 15 MF, dont 10 MF d’impôts sociétés et participation.

Un bilan, certes non encore pleinement satisfaisant, mais qui
est cependant très encourageant pour l’avenir avec d’une part un
positionnement parfaitement établi sur le marché de la sous-traitance
et d’autre part une marque ayant atteint une notoriété indiscutable
dans le secteur de l’électronique grand public.



COFIDUR met ainsi en évidence, s’il n’était encore besoin
de le démontrer, les difficultés mais aussi la durabilité dans
le management d’un savoir-faire et d’un outil industriel.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire