COFIDUR : Reprise des cotations

L’assemblée générale ordinaire des actionnaires qui s’est
tenue le 29 juin 04 au siège social de Nogent sur Marne, a approuvé à l’unanimité les
comptes de l’exercice 2003, ainsi que les textes des résolutions proposés
en séance.

De même, l’assemblée générale extraordinaire
devait se prononcer sur une modification du contrat d’émission des obligations
convertibles 3%, sous réserve de l’acceptation des résolutions
qui seront présentées à l’assemblée générale
des obligataires au plus tard le 31 octobre 2004.

Les nouvelles conditions, résumées
comme suit, ont été approuvées à l’unanimité :

 


























–   Parité de 10 actions pour une obligation au lieu de
1 pour 1, applicable au plus tard jusqu’au 31 octobre 2004,
Au-delà de ce délai, l’ancienne parité sera
appliquée en cas de conversion,
Prorogation de 20 années, soit jusqu’au 31 /12 / 2024,
Modification du taux ramené à 0.1% l’an, à compter
du coupon du 1er janvier 2005 inclus,
Le report du coupon annuel, à compter du coupon du
1er janvier 2005, à l’échéance des obligations, soit
au 31 décembre 2024,
L’annulation de la prime de remboursement des obligations.



Une assemblée générale
des obligataires à été convoquée pour le 30 juillet
2004 à 11 h à Nogent sur Marne, en vue de se prononcer sur la restructuration
du capital de la holding COFIDUR au mieux des intérêts de chacun
(obligataires, actionnaires) du fait de la nouvelle parité. Il est rappelé qu’actuellement
57.99 % du capital de COFIDUR, appartenant à Monsieur DURAT sont nantis
au profit de CALYON. La société COFIDUR , en accord avec les autorités
concernées, a demandé la reprise de cotation de ses actions et
de ses obligations, à compter de ce jour. Par ailleurs, le rapport du
président du conseil d’administration sur les travaux du conseil et le
contrôle interne présenté à l’assemblée générale
mixte du 29 juin 2004, ainsi que le rapport des commissaires aux comptes le concernant,
sont mis en ligne ce jour sur notre site internet ainsi que sur celui de l’AMF.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire